Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shopping - Page 2

  • Notre sélection théâtre : L'amour sera convulsif ou ne sera pas au Théâtre de Ménilmontant

     L'amour est une folie, nous le savons, alors entrons dans un asile pour écouter des vrais fous en parler, vous verrez ce n'est pas triste ! On est secoué, et on est forcé d'appréhender ce grand inconnu moderne qu'est l'amour dans sa forme la plus dérangeante et insoutenable.

    l'amour sera convulsif ou ne sera pas

    « L'amour sera convulsif ou ne sera pas » c'est le récit de six personnages qui se retrouvent dans un asile de fou à cause de leurs folies amoureuses. Les différents témoignages de ces pensionnaires sont des explications de leurs pulsions amoureuses qui les ont amenés à l'enfermement. Entre harcèlement, viol, amour excessif, amour incompris, ces personnages expriment pourquoi ils aiment aussi l'amour ou le déteste. C'est convulsions amoureuses sont des tremblements que chacun des personnages essayent de se débarrasser ou d'accaparer.

    « L'amour sera convulsif ou ne sera » pas est un voyage thérapeutique aux confins des folies amoureuses. Teinté d'un humour noir déconcertant. Cette aventure entrainante représente les maladies psychiques jusqu'à son adorable paroxysme. Le déséquilibre de l'amour que l'on retrouve dans chacun de nous rappelle que la folie est un art qui est fait pour nous plaire.

    Au Théâtre de Ménilmontant à 19 heures les 15, 16, 17, 23, 24, 25 avril 2015 et 6, 7, 9, 13, 25, 27 mai 2015

    Réservations l'amour sera convulsif ou ne sera pas

  • Le Béjart Ballet Lausanne danse Le Presbytère en France en avril 2015

    C'est toujours un événement quand cette troupe se déplace hors de Suisse. Bref, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

    bejart ballet lausanne, presbytere

    Lire la suite

  • Niki de Saint Phalle, une vie cruelle racontée par Elisabeth Reynaud

    Nikidesaintphalle-elisabethraynaud.jpg

    Nous avons beaucoup aimé le livre qu'Elisabeth Reynaud consacre à Niki de Saint Phalle, et pourtant on ne peut pas dire que cette grande artiste ait savouré son existence.

    Niki_SunGodVase_72dpi_20cm.jpg

    Femme artiste Niki de Saint Phalle gardera le silence pendant de nombreuses années sur les origines de cette violence traduite dans ses peintures et ses sculptures. Ce n'est qu'en 1994 qu'elle révèle dans son livre "Mon Secret" le viol commis par son père lorsqu'elle a onze ans. On découvre alors que la vie de cette femme est marquée par de nombreuses autres douleurs : "électrochocs à vingt trois ans pour «schizophrénie» ou «dépression nerveuse» selon les sources, problèmes pulmonaires récurrents, crises occasionnelles d’arthrite rhumatoïde..."

     

    Pas sûr que sa réussite artistique ait beaucoup soulagé son malheur. Ancienne d'Artcurial, Elisabeth Reynaud comprend et dévoile avec finesse cette vie d'artiste dans "Niki de Saint Phalle - Il faut faire saigner la peinture" aux Editions de l'Archipel.

    Pour en savoir plus