Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rock - Page 5

  • Balthazar, grandiose retour avec Thin Walls

    On a trouvé notre disque rock du mois ! Balthazar frappe fort avec Thin Walls son nouvel album ! Dès les premières écoutes, les chansons entrent dans la tête, s’installent. Il est difficile de les en déloger tant leur compagnie est agréable, juste, précieuse.

    Hypnotiques, les titres se concentrent sur les détails de la vie, sur les grandes émotions humaines : l’amour avec Last call, Dirty love ou le virulent True love et ses cuivres, les départs Wait any longer, l’éthéré Bunker le tout entrecoupé de paroles évoquant les émotions de la peur et de l’espérance.

    Place au clip magnifique de Bunker !

  • Part-Time Friends, la révélation pop / rock

    Part-timefriends-artcounter.jpg

    On aime et on soutient ce duo plein de talent. Part-Time Friends, c'est le duo formé par Florent et Pauline. Autour de ce noyau dur, le bassiste britannique Will Taylor et l'ami de longue date et multi-instrumentiste Clément Doumic (Feu ! Chatterton). Tour à tour aérienne, acoustique et immédiate, la musique de Part-Time Friends met en lumière un groupe riche de nombreuses facettes et qui a plus d'une corde à son arc.

  • Monogrenade brûle et nous aussi avec Métropolis

    Monogrenadepetit.jpg

    Monogrenade nous séduit avec son univers fort, et original, développé tout au long de l'excellent deuxième album Composite, comme une fresque électro rock pleine de mots et d'images qui soulèvent le coeur et font dresser les poils. Sur « Labyrinthe », Jean-Michel Pigeon rejoint par sa compatriote Marie-Pierre Arthur nous perdent ensemble dans les dédales mouvementés d’un titre à l’allure plus rapide, plus urgente alors que « L’aimant » vient décomposer l’instant en un puzzle orchestral vivant et chargé d’émotions.

    Éternel perfectionniste, Monogrenade sème à tout-va ses larges inspirations pour nous offrir des titres toujours changeants, à l’image du folk romantique et entraînant de « J’attends », de l’électro pop aux textes futuristes de « Métropolis » et du ténébreux « Phaéton » à la conclusion fatalement belle et forte.

    Monogrenadeclip.jpg